L'Eglise Saint-Martin

L'Eglise Saint - Martin fut construite au milieu du XIXe. Elle fut bénie par l'Evêque de Rennes le 23 juin 1852, bien que les travaux ne fussent pas tout à fait finis.

Elle a pour particularité d'avoir deux clochers. Elle dispose d'une nef et de deux bas-côtés. Ses architectes furent Léonce Couëtoux et Arthur Regnault, et les maîtres verriers les ateliers Ruault et du Carmel du Mans.

L'Eglise est construite en schiste, grès, granit et tuffeau. Le bas des piliers est en granit taillé. Les matériaux, issus de la démolition de l’ancienne église, ont été réutilisés. Le grand autel est en marbre de différentes couleurs.

 

L'Eglise a au total trois autels, dédiés au Sacré-Coeur, à la Sainte Vierge, et un dernier dédié à la Mère des douleurs, élevé en souvenir des morts de la Première Guerre Mondiale. Son orgue fut rajouté en 1879.

LA LEGENDE DE SAINT-MARTIN

 

Saint Martin (316 ou 317 - 397), aussi appelé Martin le Miséricordieux, est né en Europe Centrale, dans l'actuelle Hongrie. Déjà enfant, il était attiré par le christianisme. Cependant, il fut enrôlé dans la légion romaine par son père, malgré son attrait pour la vie religieuse.

 

Lors d'un voyage à cheval en plein hiver, il rencontra un mendiant pauvrement vêtu; Martin coupa alors sa cape en deux avec son épée, et donna l'autre moitié au mendiant.

 

Une fois affranchi de ses obligations militaires, Martin se rendit à Poitiers où il y rencontra l'évêque Hilaire de Poitiers. Il partit alors en voyage pour convertir son pays d'origine. Il revint à Poitiers en 371 où il sera proclamé évêque par le peuple, puis fonda un premier monastère. Son nouveau titre religieux ne l'empêcha pas de maintenir son rythme de vie habituel, aussi Martin continua-t-il de voyager.

 

Sa dépouille fut ramenée à Tours en 397. La crypte où reposent ses reliques reçut la visite de nombreux personnages, tels Charlemagne ou Louis XIV.

 

Saint-Martin est bien souvent représenté sur un cheval ou sur un âne (assimilé au cheval du pauvre).

 

Saint-Martin fut très vite représenté sur un âne, « le cheval du pauvre ».

Très vite, on a rapproché le geste du partage du manteau avec cet animal si humble.

 

Saint-Martin est fêté le 10 novembre, et ce dans plusieurs pays. La foire Saint-Martin a lieu chaque automne à Bain-de-Bretagne.